De nouvelles activités pour favoriser la mémorisation des faits numériques

By in Netmath-FR, Parole d'expert, Primaire 1-2

Au cours de la dernière année, nous avons créé plusieurs activités pour les élèves du premier cycle du primaire. Parmi celles-ci, une vingtaine d’activités portent sur la maitrise des faits numériques de l’addition et de la soustraction. 

Des stratégies pour aider l’élève

Pour l’acquisition de chaque fait numérique, une stratégie est proposée. Ces stratégies s’appuient sur le travail de compréhension des nombres amorcé par les élèves au cycle préscolaire, et souvent bien avant à la maison avec les parents.

 

Elles constituent des outils mis à la disposition des élèves dans leur cheminement vers la mémorisation des bases mathématiques essentielles que sont les faits numériques. 

 

Voici quelques exemples des stratégies présentées:

L’objectif est de fournir un ancrage aux élèves pour les aider à mémoriser la somme ou la différence des faits numériques, sans qu’ils aient recours à quelque outil que ce soit. 

Opération et opération inverse

Parmi les activités proposées, près de la moitié visent à établir le lien entre l’addition et l’opération inverse, soit la soustraction.

 

Pour ce faire, nous avons décidé de présenter les valeurs en jeu dans l’opération sous la forme d’un tableau, le but étant de permettre à un élève de reformuler, par exemple, l’opération 8 – 2 en se disant « 2 + quoi = 8? ». Ce faisant, il pourra se baser sur les faits numériques qu’il connait pour arriver à 2 + 6 = 8. Ici aussi, la représentation peut aider l’élève à établir le lien entre les nombres et ainsi arriver au fait « qu’il manque 6 à 2 pour obtenir 8 ».

Pas de contrainte de temps

Pour ces activités, nous avons pris la décision d’enlever toutes les contraintes de temps que l’on rencontre parfois dans les ressources numériques.

 

En effet, comme le soulignent Van de Walle et coll. dans leurs célèbres ouvrages 1, la vitesse d’exécution ne contribue pas à l’apprentissage de tous les élèves. Effectivement, il faut un certain niveau de maitrise pour que la contrainte de temps soit perçue comme un défi accessible et motivant. Nous croyons que le jugement de l’enseignant est essentiel pour accompagner adéquatement les élèves dans le développement de leur fluidité sans diminuer leur motivation et leur confiance.


 

Nous espérons que cet article vous a plu. Si c’est le cas, n’hésitez pas à le partager avec vos  collègues et amis pour qu’il puissent en apprendre plus sur cette nouveauté Netmath

 

Si vous n’avez pas encore intégré le merveilleux monde de Netmath, abonnez-vous dès maintenant et profitez de tous les avantages que la plateforme a à vous offrir. Abonnez-vous dès aujourd’hui et joignez-vous à la grande famille de Netmath!

 

 

1. Van de Walle, J. A., Lovin, L. H., Karp, K. S., & Bay-Williams, J. M. (2014). Teaching Student-Centered Mathematics: Developmentally Appropriate Instruction (Volume I-III). Pearson Education.

Spécialiste de l'apprentissage des mathématiques | Mathematics Learning Specialist