Petite introduction à “Des points qui explosent” pour être prêt pour la Global Math Week 2017!

Par dans Parole d'expert

Comprendre comment fonctionne le célèbre jeu mathématique popularisé par James Tanton.

Simon Lavallée, technopédagogue et expert Netmath, est l’un des ambassadeurs francophones du Global Math Project! Netmath se fait un devoir d’assurer la pleine participation de la communauté francophone à cet événement d’ampleur mondiale qu’est la Global Math Week, qui aura lieu la semaine du 10 octobre 2017. Pour que l’on soit tous fin prêt à prendre part au projet, Simon consacre ce “Parole d’expert” à “Des points qui explosent”, qui sera à l’honneur de la première édition de la Global Math Week. C’est parti!

J’ai récemment rejoint les rangs des ambassadeurs de ce qui pourrait bien être le plus gros projet de toute l’histoire de l’éducation des mathématiques: The Global Math Project. Je souhaite vous partager ici tout mon enthousiasme à l’égard de ce qu’on y retrouve! Sachez d’ailleurs que l’on travaille activement à engager la communauté francophone à travers le monde à joindre le mouvement! Donc, si vous souhaitez participer à cette activité, je vous invite à vous inscrire à l’infolettre à l’adresse suivante: The Global Math Project. Vous pouvez également suivre les 10 webinaires que nous donnons gratuitement à ce sujet.

L’activité ciblée pour la semaine du 10 octobre 2017 s’intitule “Des points qui explosent”. Il s’agit d’une ressource pour aborder la plupart des savoirs essentiels du domaine de l’arithmétique … et même ceux de l’algèbre! L’objectif est de rassembler plus d’un million d’élèves dans une activité mathématique pendant une semaine. De nombreuses personnes à travers le monde s’inscrivent en ce moment même!

Sans plus tarder, voici une introduction¹ à cette activité qui dure normalement un peu plus d’une heure et qui mène les élèves de la numération positionnelle à la division de polynômes!

 

Commençons avec une histoire fausse:

Lorsque j’étais petit, j’ai inventé une machine – faux! Cette machine n’était qu’une série de boîtes qui s’étendaient aussi loin qu’on le souhaitait vers la gauche.

1

Comme j’aimais prendre des précautions, j’ai donné un nom à cette machine. Je l’ai appelée une “machine 1← 2” écrit étrangement de la droite vers la gauche. Je l’ai ensuite étiquetée 1← 2.

2

Et l’idée de cette machine consiste à y introduire des points. Ces points doivent toujours aller dans la boîte située à l’extrême droite. Mettons le premier point! ZHOOM! Rien ne se produit: la machine indique que le code pour 1 est aussi 1.

3

Mettons un deuxième point – toujours dans la boîte à l’extrémité droite – ZHOOM! Soudain quelque chose se produit.

4

Chaque fois qu’il y a 2 points dans la même boîte, ils explosent – KAPOW! – et ils sont remplacés par un nouveau point dans la boîte voisine vers la gauche. Ce qui explique le nom “machine 1← 2”!!!

Le code pour 2 dans une machine deux-un est rien – rien – rien – un point – pas de point que je vais simplement écrire comme 10.

5

Et voici le troisième point – ZHOOM! – dans la boîte la plus à droite. Rien ne se produit. Le code pour 3 est donc 11.

6

Par contre, je sens que le code pour 4 sera particulièrement excitant!

7

Pouvons-nous déjà prédire quel sera le code pour 5²? Pour 6?

7

Et quel est le code pour 13? Je vous laisse celui-là en devoirs!

8

Deux petits mots de la fin pour vous dire :

  1. que c’est l’équipe de Netmath qui a été sélectionnée pour créer le contenu numérique pour rendre possible la participation endiablée de plus d’un million d’enthousiasmes des mathématiques! Nous avons hâte que vous le découvriez la semaine du 10 octobre durant la Global Math Week!
  2. Voici aussi un problème créé par James Tanton basé sur le système de machine dont il a été question ici! Amusez-vous bien!

[vimeo 185075220 w=640 h=360]

Math Lapse – Exploding Dots – Global Math Project from IMAGINARY on Vimeo.

 

¹ Il s’agit d’une traduction libre de la version anglaise de James Tanton, créateur de cette activité et instigateur du “Global Math Project”
² Il se peut que l’on soit tenté de répondre cent un. Mais c’est un terrain glissant parce qu’il n’y a clairement pas cent un points. Par précaution, je préfère dire un-zéro-un.

 


Comment faire une addition avec “Des points qui explosent” ?

Simon Lavallée vous montre comment réaliser une addition en utilisant “Des points qui explosent”  dans la machine  10 → 1.