Témoignage : la Journée des Maths dans ma classe

Par dans Journée des Maths

Francis Quintal, enseignant du secondaire à l’Académie Lafontaine de Saint-Jérôme, raconte comment il a préparé sa classe au concours

Francis Quintal enseigne les mathématiques à l’Académie Lafontaine de Saint-Jérôme. Ses élèves se sont particulièrement distingués puisque sa classe atteint la première place du classement des classes de 4e secondaire au Québec. L’une de ses élèves, Ève, figure en tête du classement des élèves de son niveau avec 213 points! Nous avons voulu savoir comment Francis avait préparé ses élèves au concours et permis à ses élèves de faire de si bons scores!

Pi day gr 44

Je suis très heureux qu’Ève ait atteint la première place du classement, mais je ne suis pas du tout surpris!  Ève est une leader, elle a encouragé les autres élèves et elle veut toujours les aider. Cette année, elle a une moyenne de 100%. Quant au reste de ma classe, laissez-moi vous expliquer comment nous avons entrepris cette belle aventure.

Nous avions très hâte au concours et dès le 14 mars, les élèves se préparaient pour cette semaine. Nous avons commencé l’entraînement la journée du PI DAY (voir photo). Pour augmenter l’intensité et la participation, la classe gagnante de 4e secondaire a eu droit à une sortie à la crèmerie.

Pour la façon de fonctionner, voici comment j’ai procédé: du 4 au 8 avril, j’ai réservé les iPads de l’école. Les élèves ont eu la possibilité de faire le concours pendant 4 cours de 45 minutes ainsi qu’à l’heure du dîner où nous avions des midi-math. Les élèves n’ont pas tous fait le concours en même temps, certains préférant se pratiquer avant de débuter le concours. J’ai rappelé aux élèves que le but premier de ce concours était la révision pour la fin de l’année.

Je me suis donné le rôle de motivateur: l’an dernier, nous avions fini 2e. J’ai donc mis mes groupes au défi de faire de leur mieux. À tous les jours, je leur montrais le classement, je rappelais aux élèves que c’est la moyenne de la classe, donc tout le monde est important. J’ai donné beaucoup d’encouragement et de temps pour les élèves. Je leur rappelais que l’important, c’était d’avoir du plaisir en faisant des mathématiques et d’être fier de nos accomplissements.

Nous avons connu une semaine incroyable, mes élèves étaient vraiment motivés, plus que d’habitude. Tout le monde voulait se dépasser ! Il y avait une certaine magie en classe.

Francis Quintal,
enseignant en mathématiques à l’Académie Lafontaine de Saint-Jérôme