L’importance de « parler maths » aux tout-petits

Par dans Archives

Encore une fois, le blogue d’Annie Murphy Paul nous inspire! Nous tenons à partager avec vous, fidèles lecteurs, les informations les plus intéressantes de son article The Importance of “Talking Math” With Kids.

La plupart des parents se sentent tout à fait à l’aise d’introduire la notion de lettres, de mots et de phrases à leurs enfants. Mais parler de nombres, de fractions et de décimales? Pas si facile…

Pourtant, des études démontrent que de « parler chiffres » à la maison serait une importante variable expliquant la réussite d’un enfant en maths une fois à l’école.

En effet, apprendre les mots reliés aux nombres à des enfants d’environ deux ans peut contribuer à leur intérêt envers les maths plus tard, puisqu’à cet âge, les enfants construisent rapidement leur vocabulaire.

Des études pour les sceptiques

La preuve en a été faite très concrètement dans une étude publiée dans Developmental Psychology en 2010 portant sur les mots reliés aux nombres utilisés par les parents de tout-petits (âgés entre 14 et 30 mois). La psychologue Susan Levine, de l’Université de Chicago, ainsi que ses coauteurs, ont pu remarquer que la fréquence d’utilisation de ces mots avait un grand impact sur la compréhension de concepts tels que le principe des nombres cardinaux, qui implique que le dernier nombre atteint lorsque l’on compte un ensemble d’objets détermine la taille de cet ensemble. Par exemple : « Un, deux, trois… il y a trois pommes dans le bol! »

Une autre étude du Dr Levine a montré que les conversations influençant le plus les compétences futures en numéracie étaient celles impliquant le comptage d’objets à la portée de l’enfant et des parents, en particulier des ensembles contenant de quatre à dix objets.

Des trucs pour s’initier au langage des maths

Bien que de « parler » les nombres ne soit pas naturel au début, les parents peuvent développer des habitudes, comme pour les lettres et les mots. Voici quelques façons d’introduire les nombres dans une conversation :

  • Pointer les nombres sur les panneaux lorsque vous marchez ou que vous conduisez avec des enfants : les limites de vitesse, les numéros de sortie d’autoroute, les prix dans les vitrines de magasin, etc.
  • Demander aux enfants de compter le nombre de jouets avec lesquels ils jouent, le nombre de livres qu’ils ont sortis de la bibliothèque, le nombre de morceaux de nourriture dans leur assiette, etc.
  • Utiliser des nombres lorsque vous parlez du temps, des dates et de température. Par exemple : combien de minutes avant le coucher, combien de jours avant les vacances, la température maximum et minimum prévue pour aujourd’hui, etc.
  • Avec les plus vieux, les maths peuvent jouer un rôle important dans les conversations sur le sport, les sciences, l’histoire, les jeux vidéo ou sur n’importe quel sujet qui les intéresse.

Vous trouverez aussi des tas de trucs dans le blogue (en anglais) Talking Math With Your Kids.

Avec un peu de pratique, parents et enfants trouveront dans les maths une langue seconde captivante!

Référence :
http://anniemurphypaul.com/2014/01/the-importance-of-talking-math-with-kids/