Chicago et Mathlantis, villes jumelles?

Par dans Archives

Chicago et Mathlantis

Un membre de l’équipe de Netmaths a récemment visité Chicago, aux États-Unis, et a remarqué que la ville des vents a beaucoup de points en commun avec la mystérieuse cité de Mathlantis. En effet, comme la ville en déchéance qui doit être sauvée par nos utilisateurs, Chicago semble avoir été bâtie méticuleusement à partir d’un savoir mathématique des plus raffinés.

De plus, elle a été la proie d’un violent incendie, en 1871, qui a tout détruit sur son passage. Comme Mathlantis, elle a dû compter sur des experts pour se remettre sur pied. Les artisans de sa reconstruction étaient des architectes brillants et ils ont pu utiliser une technologie révolutionnaire (à l’époque) qui leur permit de repousser des limites de hauteur : des charpentes d’acier.

Nous avons repéré plusieurs gratte-ciel et autres immeubles intégrant des notions bien connues des mathématiques, plus particulièrement la géométrie.

Prismes triangulaires

En y pensant bien, tous les immeubles sont construits à base de prismes, le plus souvent rectangulaires. Toutefois, Chicago regorge d’immeubles originaux de forme triangulaire, comme celui-ci :

20131009_Chicago 056

Celui-ci, le 200 South Wacker Drive, est un immeuble à bureaux qui a été construit à partir de deux prismes triangulaires joints à l’hypoténuse.

200SouthWacker-Sep07-006a

Il n’y a qu’à Chicago que l’on peut retrouver un centre de détention en forme de prisme triangulaire aussi chic (de l’extérieur, bien sûr)!

Prison

Le même architecte qui a imaginé la prison ci-dessus, Harry Weese, un passionné des triangles, a dessiné ces maisons qui bordent la Chicago River. Nommées River Cottage, elles sont formées à la base de prismes rectangulaires, mais le deuxième étage est un prisme triangulaire équilatéral dont l’hypoténuse fait face à la rivière. Les toits inclinés sont aussi composés de triangles équilatéraux formant une mosaïque alternant entre métal et verre. Il ne faudrait pas oublier les petites fenêtres rondes qui bordent le toit! Impressionnant!

Maisons triangles

Mais celui-ci n’est pas un prisme triangulaire, nous direz-vous! Mais non, nous ne sommes pas rendus complètement fous, chez Netmaths. Cependant, la Lake Point Tower cache un cœur triangulaire qui soutient tout le poids vertical de l’immeuble ainsi que les trois parties qui lui donnent cette forme d’Y asymétrique à la base. Ces trois parties sont séparées de 120° et sont recourbées de sorte que les résidents ne puissent pas voir chez leur voisin! Si l’on s’éloigne un peu de la tour, on peut observer un magnifique solide de révolution à base concave qui semble imiter les vagues du Lac Michigan auquel il fait face.

20131009_Chicago 049

Autres formes…

Le Chicago Mercantile Exchange Center est un autre immeuble imposant comprenant deux tours séparées par un vide qui laisse passer le souffle de la célèbre ville des vents. On ne peut ne pas remarquer son icône octogonale, qui représente le parquet de la bourse de même forme à l’intérieur, où l’on négocie les échanges à la criée.

Octogone 20131009_Chicago 040

La pente de cet immeuble est de…

L’immeuble Crain Communication présente également une forme bien particulière. Son inclinaison inhabituelle laisse voir de loin son toit en forme de losange, ce qui expliquerait son surnom, Diamond Building (immeuble losange). En fait, lorsque l’on regarde de très près, on peut voir que le toit n’est pas vraiment en forme de losange, mais que ce dernier se sépare en deux triangles presque identiques. Seriez-vous capable de calculer la pente du toit?

150NMichiganExteriorforWeb

Qui a dit qu’on avait besoin d’angles droits?

Un architecte bien connu, Ludwig Mies Van Der Rohe, a lui aussi contribué à la formation de la ville avec son style minimaliste, notamment avec le Kluczynski Federal Building. Ses structures imposantes d’acier et de verre font d’ailleurs sa renommée.

KluczynskiFederalBuilding-003

Cependant, il n’avait pas que des admirateurs. Un de ses élèves s’est justement rebellé contre son fameux slogan «Less is More » (moins c’est plus) et a créé un immeuble résidentiel plus qu’original et sans angles droits! Chez Netmaths, on a tout de même pu en trouver quelques-uns… et vous?

20131009_Chicago 033

Un peu d’additions, maintenant!

Il semblerait que les édifices communiquent entre eux, à Chicago! On vous a déjà parlé du Kluczynski Federal Building; eh bien, juste à côté se trouvent deux tours qui ne pourraient être plus opposées. Elles ont été créées pour ressembler à des épis de maïs! La partie inférieure laisse voir ses stationnements et des appartements à balcons en forme de demi-cercles constituent la partie du haut.

20131009_Chicago 013

Où voulions-nous en venir, avec ces deux constructions qui pourraient difficilement être plus différentes? À une addition, un des plus simples algorithmes! Voyez plutôt… Qu’obtient-on lorsque l’on additionne les deux immeubles?

20131009_Chicago 092

Ceci! Voici le Aqua, le plus haut gratte-ciel dont la construction a été mené par une femme, Jeanne Gang. La particularité de ce gratte-ciel repose sur ses balcons ondulants jusqu’à presque 4 mètres de large et qui rappellent les flots de la rivière.

Aqua_Tower_Chicago

Et vous, avez-vous déjà observé des immeubles dont l’architecture laissait voir de façon spectaculaire l’utilisation des mathématiques?

0 commentaire

Laisser une réponse